La pose d’une clôture est le meilleur moyen de délimiter et de protéger sa propriété, d’en assurer une certaine intimité et la sécurité, surtout pour les enfants. Pour la réaliser, plusieurs possibilités s’offrent à vous : des panneaux en grillage, des panneaux en bois, du treillis ou des gabions d’écorces.

 

Poser une clôture en grillage

Le grillage ou le fil est réputé élégant à la création d’une clôture basse de jardin. C’est un travail qui s’effectue en plusieurs étapes. La procédure est la même qu’il s’agisse de fils de clôture ou de treillis.

Étape 1 : démarquer la ligne de pose en plantant un piquet à chaque bout des extrémités, et tendre une ficelle afin de s’assurer de la droiture de la ligne ; mettre de petits piquets tous les 2 m en guise de poteaux intermédiaires ;

Étape 2 : fixer le poteau d’angle à 45° avec sa jambe de force; pour les futurs scellements, percer des trous de 30-40 cm de profondeur; bien enfoncer le poteau en terre sur 10 cm, avant de combler au béton ;

Étape 3 : sceller les poteaux d’angle et les relier à leur sommet par une ficelle tendue  ;

Étape 4 : sceller également les poteaux intermédiaires avec du béton puis se servir du fil à plomb pour contrôler ;

Étape 5 : laisser les scellements s’affermir pendant trois ou quatre jours avant de boulonner les tendeurs du grillage;

Étape 6 : faire passer les fils de tension entre les poteaux, après les avoir fixés aux poteaux d’angle ; revenir au point de départ et inséré le fil dans le tendeur ;

Étape 7 : faire cheminer une barre de tension par la première maille du grillage ; joindre cette barre avec le grillage au poteau de départ ;

Étape 8 : soulever le grillage, le dérouler et l’appliquer contre les poteaux et les fils de tension ; faire une attache provisoire avec du fil de fer ;

Étape 9 : une fois la clôture formée, bien attacher le grillage aux fils de liaison tous les 50 cm, en utilisant agrafes disposées en quinconce ;

Étape 10 : réaliser le travail à deux pour bien tendre et fixer le grillage.

Installer une clôture en bois

Il est nécessaire de bien préparer le terrain et procéder par étapes pour donner une base d’assise solide à votre réalisation.

Étape 1 : Niveler le terrain pour le rendre plat et marquer l’emplacement des poteaux d’angle au moyen d’un piquet. Tendre une corde entre les deux bouts.

Étape 2 : en fonction de la longueur de la corde, calculer le nombre d’écrans et de poteaux nécessaire en prévoyant un jeu de quelques centimètres. Un écran mesure ordinairement 1,80 m de large.

Étape 3 : Creuser un trou de 50 cm à l’endroit où viendront les poteaux intermédiaires. Pour une parfaite stabilité, bien enfoncer les poteaux dans les trous. Ancrez les poteaux dans le sol au moyen de supports plats afin de mettre l’ensemble de la clôture à niveau et éviter aux poteaux de pourrir ou de s’affaisser.

Étape 4 : utiliser des vis et des chevilles en acier inoxydable pour fixer les supports plats sur le revêtement dur, à l’aide d’un foret à béton.

Étape 5 : installer les supports en pointe sur une même ligne droite dans les trous et taper dessus à l’aide d’un bloc en bois dur et d’un marteau pour enfoncer le support dans le sol.

Étape 6 : vérifiez qu’ils sont bien de niveau avant de fixer les supports dans le sol. Utiliser du ciment à prise rapide (remplir le trou à moitié avec de l’eau et verser le ciment à prise rapide ; il durcit au bout de 15mm) ou du sable stabilisé. Protéger les mains à l’aide de gants en caoutchouc pour faire les opérations.

Étape 7 : pour poser les écrans de jardin en bois, ajuster le premier poteau dans son support et fixez-le solidement avec des vis. À partir de la base du poteau, percer un trou d’environ 30 cm pour y visser le support d’écran.

Étape 8 : Fixer maintenant l’écran en bois par des vis au niveau des supports de sorte qu’il ne touche pas le sol et ne pourrisse. Si le résultat est bien de niveau, procéder exactement pour chaque panneau, en travaillant poteau après poteau et écran après écran.

Étape 9 : L’écran est dès à présent en place. Sciez tous les poteaux à une même hauteur en vous servant d’une ficelle à niveau entre les deux poteaux d’extrémité, et y placer des coiffes en zinc au sommet.

 

Installer un gabion

La clôture en gabion est à la fois fonctionnelle et originale, et s’installe en quelques étapes seulement :

Étape 1 : il n’est pas obligatoire de faire une fondation. Il faut juste monter une semelle béton ou une assise en grave compactée. L’incliner éventuellement de 3 à 7° selon les besoins d’utilisation (soutènement).

Étape 2 : une fois l’assise terminée, placer les panneaux de fond à l’aide d’agrafes ou de spirales. Veiller à bien assembler les panneaux de fond avec les cloisons internes.

Étape 3 : remplir une première couche de 30 à 40cm de gabions puis fixer les tirants pour maintenir solidement les gabions. Procéder ainsi jusqu’au remplissage complet.

Étape 4 : fixer maintenant le panneau de couvercle supérieur ou de fond pour une deuxième rangée de gabions. Toujours assembler les fonds et les cloisons internes en même temps.

Étape 5 : pour positionner les murs de soutènement, prévoir une inclinaison de 6 à 8° vers l’intérieur de la clôture, et un espacement en hauteur à chaque 30 cm pour renforcer le maintien des panneaux.